Boże Narodzenie w Warszawie ! (Noël à Varsovie)

Noël 2015 sera à noter dans les annales puisque nous avons décidé de le passer en famille et en Pologne, plus précisément à Varsovie. Pourquoi cette destination? Tout simplement car mon grand-père y est né et que jusqu’ici je n’y étais jamais allé.

Mais avant de commencer, ci-dessous quelques aspects pratiques et choses à savoir sur Varsovie et la Pologne :

  • Varsovie est la capitale de la Pologne
  • Le niveau de vie est moins élevé en qu’en France
  • Les polonais sont très accueillant, on a pu le voir en allant dans notre famille mais aussi dans les restaurants. On se sent globalement en sécurité dans la ville, attention quand même à respecter les feux aux passages pour piétons :-)
  • La monnaie est le Złoty (1€ vaut un peu plus de 4 PLN)
  • La langue est le polonais, mais dans l’ensemble on peut facilement se faire comprendre en Anglais
  • Pour se déplacer en ville:
    • Le tram, le métro et le bus (4,4 PLN le ticket pour un trajet et 15 PLN pour un ticket à la journée). Transport gratuit pour les séniors
    • Les taxis, moins cher qu’en France, sont assez pratiques. Compter 8 PLN la courses puis 2,2 PLN le km.

1er jour : Arrivée sur Varsovie

C’est donc à 7 que nous sommes partis le 27 décembre pour prendre l’avion direction Varsovie: mon grand-père, mes parents, mon frère, sa copine et Laetitia & moi. Pour ce voyage Gaiya ne nous aura pas suivi et après coup ce n’aura pas été plus mal au vu des températures de la capitale polonaise.

Pour aller à Varsovie le plus rapide est l’avion. C’est ce que nous avions choisi et en seulement 2 heures de vols nous rejoignions l’aéroport Chopin. Pour information, ce vol aura été le baptême de l’air pour Laetitia qui aura eu quelques sueurs au décollage, pendant le vol et à l’atterrissage ;). Arrivé à 18h, nous prenons la direction de notre hôtel qui pour le coup était à la fois bien situé et assez luxueux (4 étoiles oblige) puis allons à notre premier restaurant conseillé par notre guide. Au menu: charcuterie, fromage et spécialités polonaise assaisonné de vodka bien sûre.

2er jour : Wilanow et Centre

Pour nous première journée, et voyant notre grand-père impatient, nous décidions d’aller dès le matin voir notre famille située à Wilanow. Pour cela nous n’avons d’autre choix que de prendre le bus, moyen le plus économique pour se déplacer (bus 105 puis 180 en partant de l’hôtel) et nous rendre 10 km au sud de notre position.
L’accueil de la famille, que nous n’avions jamais vu, fut exceptionnel. Notre mamie, quasiment octagénaire mais à qui on pouvait donner 30 ans de moins tellement elle était survoltée, nous a vraiment accueilli comme des rois. De toutes les spécialités que nous avions pu manger ce jour là nous nous rappèlerons plus particulièrement du « bigos » préparé par notre grand-mère et à base de choucroute, légumes, champignons, morceaux de saucisse et viande fumée. A la nuit tombée, soit un peu plus de 15h, nôtre hôte décida d’aller nous faire visiter le palais Wilanow mais également son jardin avec son spectacle de lumière. Nous sommes agréablement surpris de cette première visite et notamment de l’église Ste-Anne à proximité du palais avec sa crèche magnifique.

En fin d’après-midi nous décidions de rentrer vers le centre de Varsovie et laissons notre grand-père à Wilanow afin qu’il puisse profiter pleinement de sa famille la journée suivante.
Avant de rentrer dans notre hôtel nous faisons une halte devant le palais de la culture et des sciences pour son éclairage nocturne, puis passons rapidement au centre commercial Złote Tarasy pour se réchauffer un peu. Et oui, il fait moins de -5°C dehors et le vent glaciale peut être rapidement contraignant. Złote Tarasy est le plus vaste centre commercial d’Europe centrale (225.000 m2), dans une architecture primée et coiffée d’un toit en verre ondulé. Même si on n’aime pas le shopping cela vaut le coup d’y aller pour visiter la beauté du bâtiment et les décorations de Noël. Concernant les « bonnes affaires » en Pologne, nous étions en période de soldes donc cela pouvait valoir le coup sur certains achats mais globalement les prix des marques de vêtement connues en France et du multimédia/informatique sont similaires à ceux de l’hexagone.

Nous rentrons ensuite tranquillement à l’hôtel après avoir mangé dans un restaurant italien (faute d’avoir trouvé un polonais de libre). Ce sera tout pour cette véritable première journée riche en émotions.

3ème jour : Vielle ville et Nouvelle ville

Pour cette deuxième journée complète à Varsovie nous sommes partis tôt de l’hôtel en bus jusqu’à l’université pour aller visiter l’Eglise Sainte Croix, église catholique détruite par les allemands pendant l’insurrection de Varsovie en 1944 (comme beaucoup de monument que l’on va voir cette journée) et reconstruite après la guerre. L’église de style baroque contient le coeur de Frédéric Chopin dans un des ses piliers. Nous passons ensuite devant l’Université par la rue Nowy Świat (Nouveau Monde) pour nous diriger vers la tombe du soldat inconnu. Ce monument gardé 24h sur 24h et avec un flamme éternelle rappelle le sacrifice des soldats polonais lors de la Première Guerre mondiale pour l’indépendance de la Pologne. Nous avons malheureusement raté de peu le changement de tour de garde. Le froid se faisant déjà ressentir, nous allons sans tarder vers notre prochain point de visite: l’église Ste Anne. Nous passerons donc rapidement devant le palais présidentiel et d’autres églises et monuments dont je n’ai pas trouvé la traduction française… (Pomnik księcia Józefa Poniatowskiego, Zakon Nawiedzenia Najświętszej Maryi Panny )

L’église Ste Anne est de style baroque n’est certainement pas la plus grande des églises de Varsovie. Cependant elle vaut le détour pour son magnifique orgue et sa tour à partir de laquelle on a une jolie vue sur la place et ses environs (pour 5 PLN seulement). Je conseille vraiment de monter ces marches pour découvrir le Château Royal (Zamek Królewski), la Colonne de Sigismond III Vasa (Kolumna króla Zygmunta III Wazy) et la vieille ville. Cela permettra de faire également un cliché souvenir!
Être à Varsovie pour Noël nous a fait subir le froid glacial de l’Est mais nous avons pu également des joies de Noël: marché, vin chaud, décoration, … C’est ce que nous avons fait jusqu’à midi avant d’aller manger au restaurant « Pierogalnia na Bednarskiej » qui propose pour environ 20 PLN (5€) un repas complet: une soupe, une salade et des pierogi… un délice fait maison pour pas cher, on recommande!

Pour l’après-midi nous nous sommes consacrés essentiellement à la visite de la vielle ville: la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, Église Notre-Dame-de-Grâce (la porte est à voir), les boutiques de souvenirs, la place du marché… Il faut dire que l’après-midi aura été très froid et nous serons donc restés plus longuement dans les différents monuments et magasins à la recherche d’un peu de chaleur. Nous continuons de remarquer qu’ici tout est propre à un point que les monuments semblent neufs.

La fin d’après-midi nous sommes passés de la vieille ville à la nouvelle en passant par les Barbacanes et les remparts. La visite est plus rapide: passage par l’église Saint-Jacques et le monument des insurgés de 1944 nous nous dirigeons ensuite en tramway vers le quartier Praga pour voir ses, à priori, incontournables: l’ancienne distillerie de vodka Koneser et le marché aux puces Różyckiego. Par mal-chance, la distillerie est en travaux depuis plusieurs mois et le bazar est déjà fermé à 17h… nous aurons donc fait le déplacement pour rien à part nous donner un peu plus froid. Nous décidons donc sagement de rentrer à l’appartement pour nous réchauffer puis nous finissons notre journée par un bon restaurant, le même que notre premier soir: le Folk Gospoda.

4ème jour : Musée de l’insurrection Varsovienne, Palais de la culture et shopping à Sadiba

Pour notre dernier jour à Varsovie nous voulions réserver la matinée pour visiter le musée de l’insurrection de Varsovie (Muzeum Powstania Warszawskiego). Il est consacré à l’Insurrection de Varsovie de 1944: un soulèvement armé contre l’occupant allemand organisé par la résistance polonaise de août à octobre 1944. Il s’accompagna de la sortie de la clandestinité des structures de la Résistance et de l’État clandestin. Malheureusement il se termina par une capitulation polonaise avec un triste bilan: les insurgés furent envoyés en camp de prisonniers et la ville, vidée de ses habitants. Les Polonais avaient perdus 21.500 combattants et 180.000 civils. Vidée de ses habitants, Varsovie fut détruite par les sapeurs allemands si bien qu’à la fin de la guerre environ 85% de la ville avait été rasé. Ce musée est très intéressant et même émouvant, il permet de mieux comprendre l’histoire de Varsovie et de la Pologne. Il est assez moderne et nous avons eu le droit à un film d’animation 3D, des photos, vidéos, documents et objets d’époque. Heureusement pour nous, un audio guide en français nous à permis d’encore mieux comprendre cette partie de l’histoire polonaise. Nous avions prévu la matinée pour visiter le musée mais pour le faire vraiment au complet il faudrait même un peu plus.

Avant de retourner voir notre famille nous avons fait une halte au palais de la culture et des sciences pour y voir le panorama du dernier étage. Pour information cette tour est un cadeau de Staline à la Pologne, achevé en 1955, le gratte-ciel haut de 231m et surmonté d’une flèche de 43m. L’attente est longue pour prendre l’ascenseur que ce soit pour monter ou redescendre mais la vue en haut permet de contempler toute la ville.
Nous sommes ensuite reparti à Wilanow revoir notre famille et récupérer notre grand-père qui en deux jours aura bien réapprit sont polonais! Nous aurons également été au centre commercial Sadiba pour ramener des souvenirs culinaires de la Pologne: charcuterie, barszcz (soupe de betterave), chocolats, chrzan, les gros cornichons et bien sûr de la vodka… Départ pas trop tard de Wilanow car notre vol le lendemain est à 6h…

5ème jour : Retour à Paris

Départ le 31 décembre tôt et à la fraiche, dans les environs -10°C. D’ailleurs tellement qu’avant notre décollage, les opérateurs ont du dégivrer les ailes de notre avion. Mais le retour en avion se fait sans encombre et arrivé sur Paris tout le monde reprend tranquillement le trajet pour chez soit.
Nous aurons donc passé quelques jours bien agréable en famille. Varsovie étant un ville qui vaut le détour, chargée d’histoire et qui a su se reconstruire. Nous aimerions retourner en Pologne pour visiter d’autres villes comme Cracovie par exemple mais éviterons la période froide de l’hiver.

Au revoir Varsovie, à bientôt la Pologne.

 


Fiche Pratique

Emplacement : Varsovie
Date : 27 Décembre 2015 – 31 Décembre 2015 (4 jours)
Moyen de transport :
  • A/R Paris/Varsovie : Avion Air France (255€)
  • Sur place : à pied, tram, bus, métro, taxi 
Logement : Hôtel Platinium Appartment (36€ la nuit)
Restaurants testés / Spécialités : Folk Gospoda non loin de l’hôtel et Pierogarnia derrière l’église St Anne avec leurs Pierogi (5€ le repas complet!)
Incontournables : Vieille ville avec l’Eglise St-Anne, le Palais royal, la cathédrale St-Jean et la place du marché. Le centre avec le Palais de la culture et le centre commercial « Zlote Tarasy ». Le musée de l’insurrection de Varsovie

 


Cartographie de la visite


Album complet


Partage de l'article via:
Share on Facebook0Share on Google+0Email this to someonePrint this page

Un commentaire

  1. Très très beau article et ça rappel de super souvenir ! De très bon moment avec vous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *